Volume / Installation


Près des racines –
2017
Cubes de résine, ossements, poils, plumes, terre.

25 Volumes cubiques de 5cm de côté, socle carré lumineux de 39cm de côté.
Close to roots – 2017
Resin cubes, bones, fur, feathers, soil.
25 cubic volumes, 5cm side, square luminous base (39cm side).

En grattant la terre, dans la forêt, près des racines, on trouve les restes du vivant.

Chaque parcelle fouillée pour cette série a été divisée symboliquement en carrés, sur le principe des carroyages des fouilles archéologiques. Lorsqu’un vestige animal émergeait, il était extrait du sol pour se trouver ensuite pris dans la résine avec les traces de son environnement (terre, brindilles) et restitué sous forme cubique.

L’oxygène contenu par la terre a lentement progressé à travers la résine encore chaude, durcissant à mesure que les bulles tentaient de remonter à la surface. Ce mouvement de la vie est saisi par le cube, les témoins de la mort s’y trouvent mêlés.

Les os, la terre, l’oxygène en suspens transparent.
Comme de légers blocs de glace où le temps se fige.

 


Entraves
Faisan – 2017
Brique de Mousse florale, plumes, bois, tête de faisan naturalisée, 33Hx24Lx45P cm.
Socle carré en résine, terre, plumes et métal, 39cm de côté.
Trammels
Pheasant – 2017
Floral moss brick, soil, feathers, wood, pheasant’s head (taxidermy).
Square base made of resin, soil, feathers and metal, 39cm side.

Parmi les nombreux objets abandonnés que je récolte, les animaux naturalisés tiennent une place importante : traces du vivant, objets créés à partir de lui qui cherchent à en donner l’illusion. Statiques, cependant. Yeux de verre ou de plastique. La sculpture est réalisée à partir de plumes recueillies après des chasses, piquées dans la mousse florale comme des fleurs séchées. Les plumes et la mousse sont des matières fragiles ; le vivant, le mort mêlés dans un contraste de force (la forme de l’oiseau, un bloc épais) et de fragilité (matières qui peuvent s’altérer dans le temps).

Entraves est directement née d’un texte que j’ai écrit en 2014 (tiré du recueil Histoires Naturelles, Taches de Rouge et de Vert). La préface rédigée par Michel Poivert avait pour titre « On ne peut déborder qu’au prix de jouir de ses entraves ».

 


Worlds of Bones – 2011/2016
Volumes (extrait)
Ossements, plastique, colle, peinture, vernis
Bones, plastic, glue, painting, varnish

Je m’intéresse aux objets abandonnés. Je les considère comme les reliques de la société. J’arpente brocantes et vide-greniers, l’œil grand ouvert – celui qui vise – sur les formes, les symboles qui s’y entassent. Un modeste et non moins mystérieux sac en papier est posé sur un carton. Je l’ouvre. Des centaines de minuscules personnages en plastique blanc y sont pris au piège. Le vendeur ne sait pas quoi faire de cette bizarrerie. Ni sculptures, ni jouets : personne n’en veut.

 L’objet délaissé ne se trouve pas seulement en ville. La nature génère ses propres restes. J’y ramasse des crânes, des ossements. Des preuves de présences animales révolues. La mort s’y trouve généralement peuplée de sa faune particulière.

 Et puis, j’adopte également certains objets intermédiaires : ceux enlevés plus tôt à la nature par d’autres que moi, transformés par eux en colliers de dents ou autres squelettes de salles de classes. Ceux-là aussi peuvent finir au coin d’une rue. Ceux-là, parfois, on me les confie pour que je les sauve de la beine à ordures.

 La série Worlds of Bones est née de la rencontre d’une multitude de petites figurines empiégées avec quelques crânes désertés. Petits humains perchés sur de grands restes d’animaux, petits animaux perchés sur de grands restes d’humains.

La blanche promesse d’une nouvelle existence immobile.

 


Diorama #1
– 2014
1 Photographie 150 x 250 cm
Impression sur bâche
1 Boucle vidéo (0’52)
11 Animaux taxidermisés récupérés et enduits de cire
Diorama #1 – 2014
1 Photograph 2,50 x 1,50 m
Printed on a tarpaulin
11 Taxidermies waxen
1 video (0’52)

 


Eres una Maravilla (Tu es une Merveille) – 2013
Réalisée à la Casa de Velasquez
4
meubles en pin massif et métacrylate

70 Photographies, couleur sur papier baryté, formats variables
Epinglés dans des boîtes entomologiques en pin massif (tiroirs des meubles)
200 Dessins imprimés sur papier japonais épinglés au mur
1 livre
You are a Wonder (Spanish collection) – 2013
Made in Casa de Velasquez (Madrid)
70 photographs, various formats, color on Baryta Paper
4 « Cabinet » furnitures made of  pine wood
200 drawings
1 book

 


Tu es une Merveille (Collection française) – 2015
1
meuble en hêtre

60 Photographies, couleur sur papier baryté, formats variables
2 Grandes planches de dessins au feutre noir sur papier calque
You are a Wonder (French collection) – 2015
60 photographs, various formats, color on Baryta Paper
1 « Cabinet » furniture made of  beech wood
2 larges drawings on layer paper

 


Le Treizième Arbre – 2015 / Installation à La Galeru, Fontenay-sous-Bois
Nouvelle (écriture) – Affiche dans l’angle et citation, graphisme Laure Chapalain
Dessins (relevés d’écorces à la mine de plomb sur calque) – Scannés et agrandis sur la façade du lieu
Photographies noir et blanc
The thirteenth Tree – 2015 / Installation at La Galeru, Fontenay-sous-Bois
Novel (writing) – Graphism Laure Chapalain
Drawings
Black and white Photographs

 

Publicités